Trockin'

Le trockin' est une discipline consistant à débattre sur des articles écrits par le staff et évoqués par des artistes de divers horizon. Ceci afin de renseigner les visiteurs sur tout type de sujet qui les touche, et d'en débattre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Los Angeles, capitale des gangs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Cet article vous a-t'il plu ?
Oui
67%
 67% [ 2 ]
Non
0%
 0% [ 0 ]
Trop long
0%
 0% [ 0 ]
Trop court
0%
 0% [ 0 ]
Ne m'a rien appris
0%
 0% [ 0 ]
A répondu à des questions que je me posais
33%
 33% [ 1 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
M.S.one
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 26/03/2009
Age : 32

MessageSujet: Los Angeles, capitale des gangs   Dim 19 Avr - 19:57






Résumé d'article sur les gangs de Los Angeles... Cette version est là pour ceux qui veulent connaître un peu plus les gangs. La version longue pour ceux que ça intéresse vraiment suit.
Je mets un sondage d'appréciation avec, comme ça ça pourrait me permettre de mieux rédiger les fois prochaines. :-)

Los Angeles, capitale des gangs:



20 000 gangs sévissent aujourd'hui aux Etats-Unis selon les dernières estimations du FBI (Federal Bureau of Investigation, la police fédérale américaine). Ils regrouperaient environ un million de membres s'impliquant dans des activités illégales. Nombre d'entre eux se basent sur une identité ethnique ou culturelle. Ainsi, les Asian Boyz ou les Tiny Rascalz regroupent principalement des asiatiques, les Latin Kingz, les 18th Street, le M.S.13 et autres Latin Disciples sont issus des vagues d'immigrations hispaniques, tandis que les afro-américains ont formé des gangs tels que les Bloods, les Crips,les Black P. Stone Nation ou les Vice Lord Nation et quelques rares gangs sont nés de l'idéologie suprémaciste blanche comme The Aryan Brotherhood ou les Nazis Low Rider. Cependant, les clivages raciaux ont tendances à s'estomper dû à l'évolution des mentalités et aux besoins d'élargissement de recrutement au sein des gangs.

La ville de Los Angeles en Californie est la mégapôle américaine qui a vu naître beaucoup des gangs les plus dangereux et les mieux établis à travers les Etats-Unis. Cette prolifération dans la Cité des anges s'explique par sa population conséquente tout d'abord, mais aussi par le nombre important d'immigrés clandestins qui n'ont pas réussi à vivre leur rêve américain et ont été victimes de la ghettoisation.


Origines:
Les gangs tirent leurs origines du malaise social qui sévit dans le sud de la Californie et paradoxalement, ils naissent parfois sur des principes d'autodéfense.
Les premiers Crips se sont ainsi formés pour protéger leur quartier de South Central. Par la suite, les Bloods sont nés pour se défendre des Crips qui étaient devenus des gangsters. De la même façon, le M.S.13 a vu le jour en regroupant des immigrés salvadoriens à Los Angeles, victimes de gangs mexicains.
Les gangs recrutent des membres de plus en plus jeunes. Ainsi certains ont commis leur premier meurtre à 12 ou 13 ans, et parfois même à 9 ans. Les colléges et écoles primaires sont des vibles de choix pour les recruteurs.

Structures des gangs:
Les gangs comportant le plus grand nombres de membres sont en réalités des fédérations de petits gangs. Les Crips sont formés de centaines de gangs qui contrôlent chacun quelques rues ou quartiers mais se rassemblent sous la même banière de Crips et partagent la même culture. Au niveau des fédérations, il n'y a pas de hiérarchie, mais chaque groupe indépendamment des autres possédes la plupart du temps un chef,des lieutenants et des éxécutants.
A contrario, la Mexican Mafia qui comporte peu de membres intégre ses recrues au même niveau que les anciens. Dès que l'on rejoint le gang, on devient l'alter ego des autres membres.

Les cultures des gangs:
Les gangs développent en leur sein une culture propre, qui permet de lier ses membres entre eux. Ainsi, les Crips ont donné naissance au Crippin, culture de leur mode de vie, de leur style vestimentaire à leur danse appelé Crip Walk. Le M.S.13 a développé une culture de la violence barbare, basé sur l'envie d'inspiré la crainte de ses adversaires. La Mexican Mafia s'inspire de la culture Aztéque. Quand à l'Aryan Brotherhood, le gang se nourrit des croyances nazis et paganistes.

Le graphisme des gangs:
Les gangs utilisent des codes graphiques via leurs tatouages ou leurs graffitis. Les tags et graffs sont là pour clamer un territoire, un pâté de maison ou une rue. Ils sont reconnaissables de tous et ne cherchent pas la subtilité ou de côté esthétique pour la plupart du temps.
Ces graphismes sont repris dans les tatouages pour signifier son appartenance à tel ou tel groupe. Mais les graphismes sont beaucoup plus riches que dans les graffs car ils servent également à faire passer certaines idéologies et croyances ou à raconter les épreuves traversées au cours de la vie. Il s'agit parfois de véritable CV.

Economie:
L'économie liée aux gangs reposent sur quasiment toutes les activités criminelles possibles: rapt, ventes de narcotiques, meurtre, vol, racket, prostitution, trafic d'armes...

Violences:
Les gangs se servent de la violence pour mener à bien leurs activités, comme marque de fabrique ou afin d'intimider leurs adversaires. Tout les types d'armes sont utilisés: couteaux, battes de baseball, pistolets ou fusils d'assaults.

La prolifération:
Bien que la majorité des gangs soient locaux, certains sont présent dans une quarantaine d'états américains et plus d'une centaine de villes. La cause principale de l'expansion des gangs est vraisemblablement le déménagement. A l'étranger, certains se sont aussi agrandis par influence à travers le gangsta-rap, ou par l'immigration, comme pour l'amérique latine et l'Espagne.

L'accalmie avant la tempête ?
La criminalité liée aux gangs à Los Angeles a baissé de 11,2% au mois de février 2009 par rapport au mois de février 2008. Cela vient probablement en parti de la trêve entre Bloods et Crips même si elle n'est pas toujours respectée. Néanmoins le FBI qui a créé une cellule spécial pour le M.S.13 craint que celui-ci ne soit de plus en plus structuré avec à sa tête, un chef qui contrôle l'ensemble du gang.
Il faut rappeler qu'aux cours des huit dernières années, 15 000 condamnations d'emprisonnement ont été prononcé à l'égard de membres de gangs et 80% des crimes commis aux Etats-Unis sont liés aux gangs selon le FBI.


Article du 19/04/2009 par M.S.one


Sources :
- Site du FBI : http://www.fbi.gov/
- Site de la police de Los Angeles : http://www.lapdonline.org/
- Les émissions "Gangland" de la chaîne History. Certaines sont disponibles sur youtube.
- Différents sites internet comme :
- Symbols of hate : http://gbgm-umc.org/UMW/anti-hate/symbolsofhate.html
- Street gangs : http://www.streetgangs.com/
- Hate on display : http://www.adl.org/hate_symbols/default_graphics.asp


Peace


P.S.: J'viens de penser à un truc... : Mon pseudo n'a rien à voir avec la Mara Salvatrucha... C'est un hasard si tout les deux on est des " M.S. ". J'avais choisi ce pseudo avant de connaitre l'existence de ce gang, et je ne pense pas non plus qu'ils aient voulu me rendre hommage...

_________________
" I'm from Southside motherfucker "

------------------------------------------
----------Street Force Crew----------
------------------------------------------


Dernière édition par M.S.one le Lun 20 Avr - 20:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
M.S.one
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 26/03/2009
Age : 32

MessageSujet: Re: Los Angeles, capitale des gangs   Dim 19 Avr - 20:12

La version longue... première partie

Los Angeles, capitale des gangs:



20 000 gangs sévissent aujourd'hui aux Etats-Unis selon les dernières estimations du FBI (Federal Bureau of Investigation, la police fédérale américaine). Ils regrouperaient environ un million de membres s'impliquant dans des activités illégales. Nombre d'entre eux se basent sur une identité ethnique ou culturelle. Ainsi, les Asian Boyz ou les Tiny Rascalz regroupent principalement des asiatiques, les Latin Kingz, les 18th Street, le M.S.13 et autres Latin Disciples sont issus des vagues d'immigrations hispaniques, tandis que les afro-américains ont formé des gangs tels que les Bloods, les Crips,les Black P. Stone Nation ou les Vice Lord Nation et quelques rares gangs sont nés de l'idéologie suprémaciste blanche comme The Aryan Brotherhood ou les Nazis Low Rider. Cependant, les clivages raciaux ont tendances à s'estomper dû à l'évolution des mentalités et aux besoins d'élargissement de recrutement au sein des gangs.

La ville de Los Angeles en Californie est la mégapôle américaine qui a vu naître beaucoup des gangs les plus dangereux et les mieux établis à travers les Etats-Unis. Cette prolifération dans la Cité des anges s'explique par sa population conséquente tout d'abord, mais aussi par le nombre important d'immigrés clandestins qui n'ont pas réussi à vivre leur rêve américain et ont été victimes de la ghettoisation.


Origines:
Les gangs tirent leurs origines du malaise social qui sévit dans le sud de la Californie et paradoxalement, ils naissent parfois sur des principes d'autodéfense.
Après les émeutes de Watts en 1965, le groupement des Black Panthers voit le jour pour défendre la communauté noire des violences policières. Mais lorsque les deux leaders du mouvement Black Panthers de Los Angeles sont abattus en 1969 ,Raymond Washington qui n'est qu'un adolescent décide de défendre son quartier lui-même. Ainsi, lui et son groupe, les Baby Cribs vont rapidement prendre le contrôle de l'eastside (côté est) du quartier de South Central. Washington va alors proposer une alliance au chef de gang du westside (coté ouest) de South Central, Tookie William. Les Crips vont alors naître.Rapidement ils vont perdre leur vocation de « protecteurs » du quartier pour n'être plus que des voyous. Lassés des agressions et des rackets commis par les Crips, les jeunes de Piru Street vont former leur propre gang pour se défendre: les Bloods.
Le M.S.13, s'est lui aussi constitué en réponse aux agressions. Il se compose tout d'abord d'immigrés salvadoriens qui ont fuit la guerre civile de 1979 qui ravage leur pays. Réguliérement menacés par les membres du 18th street, d'origines mexicaines, les salvadoriens décident de ne plus se laisser faire. Ils choisissent le nom de Mara Salvatrucha, Mara signifiant « Gang » et Salvatrucha « combattant guérillero » en salvadorien. En effet, à la naissance du gang, ils sont nombreux à s'être battu durant la guerre civile. Le 13 ne s'ajoutera au M.S. que plus tard en hommage à la Mexican Mafia, aussi appelé la eMe (Le M étant la treizième lettre de l'alphabet).
Par la suite, ces différents gangs qui étaient nés dans le but de défendre leurs quartiers comme des milices locales vont glisser vers les activités illégales et oublier leur rôle de bons samaritains. Les jeunes qui sont hâppés par les gangs répondent au même profil. Issus de familles brisées, ils développent un sentiment de manque d'affection et de protection. En rejoignant un gang, ils ont l'impression d'appartenir à une vraie famille qui est là pour eux. Ils sont enrolés jeunes afin de pouvoir leur faire un lavage de cerveau et de les envoyés en première ligne. « Quand t'es majeur, si tu butes quelqu'un, tu prends 30 de taule. Quand t'es mineur, t'en prends 6, alors vaut mieux envoyer des jeunes » a reconnu un membre des M.S.13. Un autre a avoué avoir commis son premier meurtre à 9 ans et demi. Les gangs n'hésitent pas à recruter dans les collèges et parfois même dans les écoles primaires. Déboussolés, sans aucun repères, beaucoup de jeunes des ghettos se laissent embrigader. Certains gangs pratiquent également le harcélement et les menaces pour forcer des jeunes à les rejoindre. Enfin, des victimes d'agressions se tournent vers les gangs de leurs quartiers pour ne plus avoir à se sentir seul et sans défenses face aux autres voyous.
Mais aussitôt que l'on a rejoint un gang, il faut faire ses preuves. Pour les Bloods ou les Crips, il faut se montrer digne de joindre le gang en accomplissant une mission, sans pouvoir la refuser. Cela peut aller du simple guet à la vente de drogue, ou plus terrible, au meutre. Le M.S.13 réclame de ses nouveaux adhérents qu'ils abattent une cible qu'on leur a désigné. Un rite d'initiation est également prévu: pendant 13 secondes, il faut encaisser les coups de poings et de pieds de membres du gangs. L'un d'eux se rappelle : « J'avais onze ans, et j'me suis fait tabasser par 4 ou 5 mecs. Ils avaient dans la trentaine eux! J'ai eu un bras cassé, et une jambe aussi ». Pour les 18st Street, le rite est le même, mais il dure 18 secondes.

Structures des gangs:
Les gangs les plus importants sont en fait des sortes de fédérations. Les Bloods, les Crips, les 18th Street ou le M.S.13 sont en réalités divisé en plusieurs centaines de petits gangs appelés « set » ou « clique ». Chaque petit gang agissant indépendamment des autres mais devant savoir se rallier à sa « fédération » en cas de besoin. Toutefois ce système est mis à mal par de nombreux conflits entre gangs Crips ou gangs Bloods. Il n'y a donc pas au sein de ces « fédérations » de hiérarchie. Cependant, chaque clique posséde une structure pyramidale pour la plupart. Un chef de gang, appelé « shot-caller » et secondé par des lieutenants. Les membres simples, les exécutants, sont les « soldiers ». Certains shot-callers parviennent à diriger leur gang depuis leur cellule de prison.
Certains gangs appelés « prison gangs » sont nés en prison et sévissent quasiment uniquement en ces lieux. C'est le cas de l'Aryan Brotherhood, un gang suprémaciste blanc, ou de la Mexican Mafia. La Mexican Mafia posséde la particularité de n'avoir aucun chef. Chaque nouvel arrivant devient l'alter ego des autres. Elle ne comporte qu'un très petit nombre de membres recrutés en prison parmis les plus violents et les plus craints des criminels. Cela lui a permis d'être craint par les autres gangs et ainsi de diriger autant que possible les prisons où elle s'est implantée. Aussi, les gangs hispaniques mettent de côtés leurs rivalités derrière les barreaux afin de faire front commun contre les gangs d'autres origines ethniques. C'est le cas des Sureños et des Norteños.

Crips:


Les cultures des gangs:
Chaque gang développe une véritable culture propre afin d'assurer la cohésion du groupe. Ils développent des codes et des langages. Le stacking est une façon de communiquer avec des signes, inspiré du langage des signes pour les sourds-muets. Cela sert à « représenter », en mettant en avant son gang. On peut reconnaître le lien avec tel ou tel gang à la façon dont quelqu'un pose sur les photos en croisant ses doigts. Mais c'est véritablement un langage qui permet de communiquer avec ses acolytes: « Dans le M.S.13, si un mec se frotte le ventre, ça veut dire qu'il va tirer. S'il mime comme s'il enlevait de la poussière de son épaule, ça veut dire qu'il va poignarder quelqu'un » confia au FBI Brenda Paz, ex-membre du M.S.13. A l'oral, certains Crips n'utilisent pas la lettre B, car elle est assimilé aux Bloods. Entre eux, ils s'appelent « cuz », pour cousin, tandis que les Bloods s'appellent « brother ». La tenue vestimentaire est importante pour déterminer l'appartenance à un gang car la plupart des membres actifs ne s'en cachent pas et le montrent même plutôt fièrement. « Les gangs d'afro-américains ont tendances à s'identifier en adoptant certaines couleurs » affirme la police de Los Angeles. Les Crips s'habillent en bleu ou en noir, ou combinent les deux. Les Bloods, en réponse justement, ont choisit le rouge. Pour les gangs hispaniques, ils ont en général le même style. Un baggy jean et un t-shirt uni, le plus souvent blanc. Pour les policiers de Los Angeles « Les styles vestimentaires des gangs sont facilement reconnaissable du fait qu'ils ont une façon particulière de s'habiller. Par exemple certains préférent les baggys ou les pantalons qui tombent ou portent leurs casquettes en les tournants suivant un certain angle. Les membres de gangs sont souvent habitués à certaines marques pour leurs pantalons, leurs t-shirts ou leurs chaussures. »
Les Crips poussent leur culture jusqu'à lui avoir donné un nom: le Cripping. Ils ont également créé une danse dénommé le C-walk qui à l'origine n'était exécutée que par les Crips. Elle s'est cependant largement développée notamment grâce au rappeur Ice Cube. D'ailleurs, plusieurs rappeurs font ou ont fait parti de gangs comme les Bloods et les Crips.
La Mexican Mafia est très influencée par la culture azthéque, le Mexique étant l'ancien royaume de cette civilisation précolombienne. Ils utilisent certains mots azthéques pour ne pas être compris des non-initiés. Ils se sont aussi inspirée de la Mafia italienne, à qui ils ont empruntés le nom et le fait d'avoir un Code de conduite. Ils ont aussi repris le symbole de la main noire pour leurs tatouages ou leurs graffiti. En effet, la Mano Nera fut la première organisation mafieuse italienne aux Etats-Unis.
Les Aryan Brotherhood sont attaché à la culture nazi et néo-nazi. Ils s'inspirent également des croyances vikings et paganistes.

C-walking par un Crip :


Stacking par un Blood :


Article du 19/04/2009 par M.S.one

_________________
" I'm from Southside motherfucker "

------------------------------------------
----------Street Force Crew----------
------------------------------------------


Dernière édition par M.S.one le Lun 20 Avr - 0:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
M.S.one
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 26/03/2009
Age : 32

MessageSujet: Re: Los Angeles, capitale des gangs   Dim 19 Avr - 20:16

Version longue, deuxième partie... suite et fin.


Le graphisme des gangs:
Les gangs utilisent des codes graphiques via leurs tatouages ou leurs graffiti. Les tags et graffs sont là pour clamer un territoire, un pâté de maison ou une rue. Le M.S.13 appose son nom de la sorte mais a des variantes, comme M.S.X3, Mara ou Mara Salvatrucha. Les 18th street tagguent 18 ou XVIII entres autres. Les Bloods et les Crips tagguent leurs noms ou des insultes envers l'autre, les Bloods appelant les Crips péjorativement les Crabs, et les Crips désignants les Bloods par Slobs. La Mexican Mafia quant à elle graffe parfois une main noire, en référence à la Mafia italienne. La Mexican Mafia se faisant appeler également la eMe (La lettre M en espagnol. Prononcer la émé), elle taggue M ou 13, le M étant la treizième lettre de l'alphabet. La Aryan Brotherhood taggue AB ou alors the Brand, autre dénomination du gang. Cependant, ce gang étant principalement en prison, il est rare de voir cela sur les murs.
Ces graphismes sont également repris dans les tatouages. D'autres dessins servent également à « représenter » ou à raconter son histoire. Un mirador, des barreaux ou une toile d'araignée signifient que le tatoué a fait de la prison. Des larmes révélent qu'un proche est mort. Trois points en triangle est la preuve de son appartenance au M.S.13: Ils symbolisent les trois lieux où l'on finit en joignant le gang: l'hôpital, la prison et le cimetière. Chez les membres de l'Aryan Brotherhood, on retrouve beaucoup de symboles nazis comme la croix-gammée ou les éclairs de la Waffen-SS, mais aussi de nombreux symboles issus des croyances nordiques comme les marteaux de Thor, l'idéologie suprémaciste blanche se réclamant des vikings. Il est à noter que certains tatouages sont lourds de sens comme par exemple les éclairs pour l'Aryan Brotherhood. Le fait de porter ce tatouage sans y avoir été autorisé peut conduire à un passage à tabac ou à la mort.

Graffiti de gangs : 18th street et M.S.13

(La main avec les doigts représentants des cornes est un symbole du M.S.13)

Tatouages de gangs: Aryan Brotherhood et M.S.13



Economie:
L'économie des gangs de Los Angeles reposent sur presque tout les trafics, délits et crimes qui existent. De l'extorsion de fond aux agressions en passant par les vols, du trafic de drogues à celui d'armes en passant par la prostitution. Cela entretient les rivalités entre les différents gangs: comme des entreprises, ils essaient de gagner des parts de marchés, sauf que dans la rue, les stock-options sont des pâtés de maisons et les O.P.A se réglent aux Uzis.
Les "prison gangs" tirent leurs revenus du trafic de narcotiques, des meurtres ou de taxes. C'est le cas de la Mexican Mafia par exemple qui fait payer des taxes à des gangs qui sont à l'extérieur. S'ils refusent de payer, la Mexican Mafia peut les faire tuer par des gens à l'extérieur ou alors abattre des membres du même gang qui sont en prison.
Le FBI craint que certains gangs n'aient des contacts avec les gros narco-traficants sud-américains.

Drogues saisies par la police de Los Angeles:


Violences:
L'arsenal à la disposition des gangs est impressionant. Les rixes à mains nues sont courantes, mais souvent, les combattants n'hésitent pas à utiliser tout les objets contendants et arme blanches qu'ils trouvent. Battes de baseball, marteaux, pipettes brisées, couteaux de cuisines ou machettes sont réguliérement utilisées. Plus radical, la panoplie d'armes à feux qui est disponible dans les rues de Los Angeles est digne d'une armée: Beretta 9mm, 357 magnum, fusil calibre 33, fusil à pompe, AK47, MAC10 et Uzis.
Cet armement a parfois donné lieu à d'impressionnantes fusillades. Les drive-by-shooting (Fusillades en passant en voiture) ont causé plusieurs morts innocentes à la suite d'erreurs (En croyant tirer sur un gang rival) ou de balles perdues. La Mara Salvatrucha est connu pour sa violence exceptionnelle, allant jusqu'à décapité ses victimes ou à les mutiler, leur arme de prédilection étant la machette. Cette violence sert à péreniser ses activités illégales ou à faire peur. La barbarie du M.S.13 lui a servi à se faire craindre des autres gangs quand elle s'est créée. En effet, victimes de la guerre civile du Salvador ou anciens guérilleros, ils étaient habitués à ces façons de procédés tandis que pour les gangs états-uniens, la chose était nouvelle.

Armes de gangs saisies par la police de Los Angeles:



La prolifération:
Le FBI indique que le M.S.13 comporterait jusqu'à 10 000 membres aux U.S.A. en étant présent dans 42 états, et ils seraient jusqu'à 50 000 à travers le monde. Les Bloods seraient jusqu'à 30 000 membres répartis dans 123 villes et 33 états. Les Crips pourraient s'être installer dans 41 états avec 35 000 membres. Les 18th street, les plus nombreux, sont moins éparpillés avec la présence de leurs 30 000 à 50 000 membres dans 44 villes et 20 états. Le développement des gangs s'expliquent par le déménagement de certains membres pour fuir des rivalités ou la police ou tout simplement pour raisons familiales. A l'étranger, l'expansion des Crips et des Bloods se fait au Canada et en Europe, notamment par leur réputation véhiculée par certains rappeurs. On trouve aussi des Latin Kings en Espagne, après s'être d'abord exporté des Etats-Unis vers l'amérique latine. Ce phénomène s'explique par l'émigration massive des latino-américains vers l'Espagne. Enfin, la Mara Salvatrucha et le gang qui s'étend le plus vite aux U.S.A. Elle a d'abord conquis le Salvador puis le reste de l'amérique centrale, après que certains membres du gang ont été renvoyé dans leur pays.

L'accalmie avant la tempête ?
La criminalité liée aux gangs à Los Angeles a baissé de 11,2% au mois de février 2009 par rapport au mois de février 2008. Cela vient probablement en parti de la trêve entre Bloods et Crips même si elle n'est pas toujours respectée. Néanmoins le FBI qui a créé une cellule spécial pour le M.S.13 craint que celui-ci ne soit de plus en plus structuré avec à sa tête, un chef qui contrôle l'ensemble du gang.
Il faut rappeler qu'aux cours des huit dernières années, 15 000 condamnations d'emprisonnement ont été prononcé à l'égard de membres de gangs et 80% des crimes commis aux Etats-Unis sont liés aux gangs selon le FBI.


Les autorités ne croient pas à la possibilité d'un démantélement complet des gangs. Toutefois, certains rappellent que l'espérance de vie moyenne d'un membre de gang et de 25 ans.



Article du 19/04/2009 par M.S.one



Si vous avez des questions sur un gang en particulier cité dans l'article ou sur l'univers des gangs, je reste à votre disposition. :-)


Peace

_________________
" I'm from Southside motherfucker "

------------------------------------------
----------Street Force Crew----------
------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Drix
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 26/03/2009
Age : 39
Localisation : Selestat City 67600 jusqu'au sang

MessageSujet: Re: Los Angeles, capitale des gangs   Lun 20 Avr - 11:33

c'est un article vraiment interessant, surtout pour ceux qui s'interessent aux gangs, mais tu pourrais aller encore plus loin et devier sur les gangs francais, de plus ton article reste tres journalistique, moi j'aime bien quand c'est un peu plus personnel, j'aime pas lire des article "wikipedia" (sans t'offenser) je prefere un truc plus personnel qui va plus loin quite a donner son avis et donc ouvrir le debat...

mais chapeau pour le travail de documentation et le temps consacré

peace
Revenir en haut Aller en bas
Skyjoe
Admin
Admin
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 25/03/2009
Age : 36
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Los Angeles, capitale des gangs   Lun 20 Avr - 12:32

C'est intéressant, surtout l'origine des gangs. Connaitre les causes est une bonne chose pour enrayer un phénomène.

Peace
Revenir en haut Aller en bas
http://www.publibook.com/boutique2006/detail-4279-PB.html
Mounir91
Larvounette
Larvounette
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 27/03/2009
Age : 39
Localisation : tu vois Reims ?..et bas c'est pas du tout la ..

MessageSujet: Re: Los Angeles, capitale des gangs   Sam 25 Avr - 16:28

j'étais passé a coté ...
j'ai pas eut le temp de tout lire ,je me mettrais dessus tout a l'heure,mais ca a l'air vraiment complet ..
cimer m'siou Ms one

tchuuss
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Los Angeles, capitale des gangs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Los Angeles, capitale des gangs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A savoir: Amsterdam, Capitale mondiale du livre 2008
» ROUEN CAPITALE... Oui mais de quoi?
» Quelle capitale choisiriez-vous pour une Normandie réunifiée ?
» Pourquoi une seule capitale???
» L'EUROPE, SES PAYS ET LEUR CAPITALE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trockin' :: Articles du portail :: Société-
Sauter vers: