Trockin'

Le trockin' est une discipline consistant à débattre sur des articles écrits par le staff et évoqués par des artistes de divers horizon. Ceci afin de renseigner les visiteurs sur tout type de sujet qui les touche, et d'en débattre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Carte d'électeur et droit de vote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aymeric
Admin
Admin
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 04/05/2009
Age : 34
Localisation : Paris

MessageSujet: Carte d'électeur et droit de vote   Mer 10 Juin - 10:32

ARTICLE

RÉSUMÉ DE L'HISTOIRE DE LA DÉMOCRATIE



Athènes et la démocratie :

D'après les historiens, la démocratie est une invention du peuple grec qui date de 600 av. J.C, lorsque le législateur Solon rédige la première constitution d'Athènes.
Il est évident que l'idée émergea dans la tête des hommes bien avant Solon, mais on considère que c'est le premier a en avoir posé les textes.
La constitution est par définition l'ensemble des lois fondamentales d'une nation.


Acropole d'Athènes faisant notamment office de sanctuaire pour le culte de la déesse Athéna.


La constitution de Solon n'a pas donné réellement naissance à la Démocratie, mais en a posé les premières pierres. Ce ne fut que quelques dizaines d'années plus tard, vers –507, que la démocratie Athénienne vit réellement le jour, grâce à un homme politique du nom de Clisthène.
Grâce à lui, les droits et devoirs des citoyens sont revus afin d'abolir les trop grandes disparités sociales.

Mais le chemin à faire avant d'arriver à la démocratie que l'on connaît bien, celle de la cinquième République, est encore long.

L'une des raisons de cela étant que bon nombre d'Athéniens sont exclus de la vie politique de la ville car ils ne sont pas considérés comme citoyens. Parmi eux : les femmes, les étrangers (c'est à dire tous ceux qui ne sont pas nés de père ET de mère Athéniens), les hommes de moins de vingt ans, et enfin, les esclaves.

Moyen-âge :

Au moyen-âge, entre le 5ème et le 15ème siècle à peu près, la démocratie est totalement mise en veilleuse par la société féodale.
Cette société est une monarchie qui distingue trois classes principales :
Les seigneurs (les hommes qui partent guerroyer).
Les paysans (ceux qui cultivent la terre, chassent et paient un impôt).
Le clergé (qui prie, mais possède aussi des terres et des châteaux).
Les grands seigneurs ont autorité sur les seigneurs, qui eux-mêmes ont autorité sur les vassaux qui à leur tour, ont autorité sur les arrières-vassaux.

En 1492, à la fin du moyen-âge, Christophe Colomb découvre l'Amérique.
Les droits de l'homme vont se constituer à la fois sur ces terres (paradoxalement au massacre des autochtones) et en Europe, avec Les Lumières, un mouvement qui regroupe des intellectuels et artistes désireux d'améliorer le quotidien de l'humanité.

Le siècle des Lumières est marqué par un approfondissement considérable de la question démocratique.

Rousseau, Le Contrat Social :

En 1762, Le Contrat Social de Rousseau est publié.
Il explique pourquoi l'homme doit signer une sorte de contrat avec ses congénères afin d'être au service de la communauté, pour lui-même. La vie d'un citoyen passe forcément par ce contrat qui est l'expression de la volonté générale et donc d'une démocratie participative.
Rousseau déclare que le pouvoir appartient au peuple, et annonce clairement le rôle des chefs de la cité (de l'état) : ils se doivent d'être au service du peuple (donc d'eux-mêmes par la même occasion) et sont, au même titre que le citoyen, les exécutants du Contrat Social.

Indépendance des Etats-Unis et Révolution Française.

En 1776, les colonies américaines déclarent la guerre aux britanniques afin d'accéder à leur indépendance : ce conflit marqua la fin de l'ère des monarchies, vers celle des républiques.
Cette révolution marqua profondément les esprits en Europe où quelques années plus tard, eut lieu la Révolution Française. Le peuple, lassé d'être exploité par le roi et les aristocrates, se soulève, guidé par l'héritage de l'esprit des Lumières.
En 1789 est rédigée la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen en France.
LaFayette est l'homme qui symbolisa le lien entre la Déclaration d'Indépendance des Etats-Unis et la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, car il participa activement à la fois à la Révolution Française mais aussi à la guerre d'indépendance des Etats-Unis.






LE DROIT DE VOTE



En 1791, la souveraineté appartient à la nation mais le droit de vote est encore restreint.
Seuls les citoyens actifs ont le droit de voter : ils sont les hommes de plus de 25 ans et payant un impôt égal à la valeur de trois journées de travail.

En 1799, le droit de vote est accordé aux citoyens de plus de 21 ans, mais il est indirect : les citoyens désignent 10 responsables communaux, qui eux-mêmes désignent 10 responsables départementaux qui à leur tour, désignent parmi tous les autres responsables départementaux des responsables nationaux. Ceux-ci sont ensuite notamment choisis par le Sénat pour faire partie de l'assemblée législative.

Il faudra attendre encore quelques réformes et l'année 1848 pour que tous les Français âgés d'au moins 21 ans aient le droit de vote au suffrage universel direct.

Ce n'est que 96 ans plus tard, en 1944, que les femmes auront le droit de vote.




LA CARTE D'ÉLECTEUR



Maintenant que vous savez comment elle est apparue, il ne vous reste plus qu'à savoir comment vous la procurer !

Pour les jeunes adultes, vous êtes inscrits d'office si vous avez atteint l'âge de 18 ans entre le 1er mars de l'année en cours et le 28 (ou 29) février de l'année suivante.
Cependant, les fichiers utilisés pour l'inscription pouvant être incomplets, il est préférable de se renseigner auprès de sa mairie, pour vérifier que l'inscription a été bel et bien effectuée. 

Pour ceux qui ne sont pas encore inscrits dans leur commune ou qui ont déménagé, vous devez faire une demande auprès de votre mairie.

Vous pouvez, soit vous rendre directement à votre mairie.
Soit faire une demande par courrier postal, en envoyant le formulaire d'inscription et les pièces exigées.

Les documents à fournir sont :

1_Formulaire d'inscription, disponible à la mairie ou sur le site service-public.fr.
2_Une pièce d'identité qui prouve la nationalité française en cours de validité. Si elle est expirée, elle doit l'être de moins d'un an.
3_Justificatif de domicile dans la commune.
Selon les situations, le demandeur doit fournir l'une de ces pièces : 
Si la personne habite chez ses parents : attestation des parents certifiant qu'il habite chez eux + un justificatif de domicile de ceux-ci. 
Justificatif de la résidence depuis + de 6 mois dans la commune. 
Justificatif d'inscription au rôle des impôts locaux depuis plus de 5 ans 


A titre d'info, pour pouvoir voter en 2009, il faut s'inscrire avant décembre 2008.

Plus d'informations sur : http://vosdroits.service-public.fr/N362.xhtml?&n=Papiers&l=N21




POURQUOI VOTER ?




La longue marche de la démocratie durant les siècles qui l'ont forgée est un bon prétexte, pour commencer.

De plus, si l'on s'en tient au Contrat Social de Rousseau et à l'avis d'une majorité de personnes qui souhaitent préserver leur liberté, s'intéresser à la politique fait partie des droits et devoir du citoyen.
Afin que chacun puisse participer activement aux débats de la cité et exprimer un avis qui ne soit pas hors de propos, mais aussi parce que l'homme qui gouverne notre pays est celui qui est censé représenter nos idées.

Ensuite, il est toujours possible de voter blanc : pour cela, vous devez apporter votre propre bulletin (un simple papier blanc).
Il est conseillé de voter blanc plutôt que de s'abstenir.
En effet, en France, le vote blanc est comptabilisé

En France, voter blanc ou s'abstenir ne fait pas grande différence, car contrairement à l'Espagne ou la Suède par exemple, il n'est pas pris en compte parmi les autres bulletins.
Seul est indiqué son pourcentage par rapport aux autres votes, mais il ne pèse pas dans la balance électorale.

Voter blanc pour faire en sorte qu'un politique ne passe pas n'a donc aucune utilité : le vote ne compte pas.

La seule différence entre le vote blanc et l'abstention en France tiendrait donc du fait que l'on marque un intérêt civique (les affaires de ce pays sont mes affaires) mais un désintérêt pour la politique (je ne me reconnais plus dans la politique) dans le premier cas, et un désintérêt à la fois civique et politique si l'on s'abstient.

Si, après avoir vécu quelques élections et consulté nombre de programmes, considéré leur résultantes, on se rend compte qu'aucun ne nous convient, libre à nous de fédérer une communauté de gens avec des capacités et spécialités différentes et de fonder son propre parti.

Nul doute qu'il vous faudra pour cela de bons experts en communication afin de savoir à qui, quand et comment véhiculer votre message.

Saviez-vous qu'il existe certains pays dans lesquels on est obligé d'aller voter ?



Aymeric, 10 juin 2009, Trockin'.
Revenir en haut Aller en bas
Aymeric
Admin
Admin
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 04/05/2009
Age : 34
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Carte d'électeur et droit de vote   Mer 10 Juin - 10:34

ARTISTES AYANT TRAITÉ DU DROIT DE VOTE




Peinture représentant un mouvement de femmes, Les Suffragettes, au Royaume-Uni au début du 20ème siècle. Déjà à l'époque, elles revendiquaient l'élargissement du droit de vote de la femme.



Tableau de Delacroix, La liberté guidant le peuple.



Une peinture amusante dont nous n'avons pu retrouver l'auteur.



Suite aux élections de 2002, des rappeurs se sont unis afin de composer une chanson pour inciter les jeunes à se rendre aux urnes.

Les artistes :
Princess Aniès, Doudou Masta, Scred Connexion, Maj Trafyk, Black Renagat, Layone, Saphyr, Zoxea, Puzzle, Black Renegat, Sniper, Tepa, Black Vener, Ol Kainry, Amara, TNT, Matt Moerdock, Atis, Triptik, Gentleman.

Extrait (Lyrics Princess Aniès) :
"A qui la faute si l'extrême droite atteint l'un des meilleurs scores !
Il a fallu que le cauchemar devienne vrai pour que les choses se corsent
A qui la faute quand les étrangers deviennent synonymes d'insécurité
Qui croire
Quand les fours crématoires sont des détails de l'histoire
Qui croire
dans l'immédiat il fallait peut être cogiter
au lieu d'écouter
les discours démagogues dans les médias au JT
Y a danger !
Même si on est des orphelins des droits de l'homme,
j'allume le drapeau tricolore,
j'éveille les consciences qui somnolent.
Sommes nous les premiers coupables ?
et victimes à la fois ?
Responsables ?
Où sont les buts
Dans les urnes j'pose ma voix
A qui la faute, si aujourd'hui je suis obligé d'écrire ce texte à mon tour
On doit plus rester sourd, fallait se réveiller avant le second tour."




Enfin, et même si les paroles ne portent pas précisément sur le droit de vote, le passage de Damien Saez aux Victoires de la Musique en 2009 vaut le coup d'œil.
La chanson commence à 3 minutes.

"Je ne vois qu’un royaume…Démocratie ?? … Démocratie mon cul !!..."

Revenir en haut Aller en bas
 
Carte d'électeur et droit de vote
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les SDF ont ils le droit de vote ?
» Le vote
» Pour ou contre le droit de vote à 16 ans?
» Le droit de vote à 16 ans ?
» droit de vote des Militaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trockin' :: Articles du portail :: Politique-
Sauter vers: